top of page

CASENTINO

 

LA VERNA – ( Saint François et la famille della Robbia )

La Verna est l’endroit où Saint François reçut les stigmates, en 1224.

Cet environnement extraordinaire, qui s’offre au visiteur au sein du Parc National des Forêts du Casentino, permet, à partir de la place du Quadrante, de jouir d’une magnifique vue sur la vallée située en dessous. Un important point de repère également pour découvrir l’art de la famille della Robbia, dont nous admirerons les retables en terre cuite émaillée.

Nous pourrons visiter ensemble: la Basilique de l’Assunta, la petite église de Santa Maria degli Angeli, le Couloir des stigmates, le lit de Saint François, la Chapelle des stigmates, le précipice et le rocher.

Le chef-d’œuvre par excellence du sanctuaire de La Verna reste encore aujourd’hui l’Annonciation d’Andrea della Robbia.

CAMALDOLI ( Entre spiritualité, nature et Giorgio Vasari )

Camaldoli, ou Fontebona – littéralement « bonne source », pour la bonté des eaux qui y coulent – est constituée de deux points stratégiques situés à une distance de seulement 3 km l’un de l’autre : l’ermitage et le monastère.

Un bel itinéraire qui permet de découvrir un lieu où spiritualité et nature se marient dans la perfection absolue. La visite comprend une étape à l’église des saints Donato et Ilariano, où vous pourrez admirer trois œuvres que les occupants de Camaldoli commandèrent à Giorgio Vasari. Dans la « foresteria » (lieu d’accueil des pèlerins), nous visiterons le cloître de Maldolo et le cloître des Enfants (chiostro dei Fanciulli).

L’art des épices a également son importance, comme en témoigne l’ancienne Pharmacie des moines de Camaldoli, où il sera possible de visiter le laboratoire galénique.

Quant à l’ermitage, il nous permet d’accéder à l’église de San Salvatore Trasfigurato, construite sur les restes d’un ancien oratoire et transformée au XVIIe siècle en suivant les lignes du baroque tardif. La partie la plus pittoresque reste toutefois la Lavra, zone fermée par un portail, qui abrite plus de 20 cellules de moines réparties dans le bois du Casentino. La seule cellule visitable est celle qui fut autrefois occupée par Saint Romuald.

POPPI ( Le château et le centre du village )

Poppi est aujourd’hui considéré comme un des plus beaux villages d’Italie. Le château des comtes Guidi, qui domine son territoire, fut conçu par Lapo Tedesco, maître d’Arnolfo di Cambio. Ses salles abritent la maquette de la bataille de Campaldino, qui eut lieu dans la plaine du même nom le 11 juin 1289, la bibliothèque Rilliana et la splendide chapelle ornée de fresques de Taddeo Gaddi, élève de Giotto.

Devant le château s’étend le centre de la petite ville. Sur la place Amerighi se dressent la chapelle de la Madonna del Morbo – érigée pour remercier la Vierge qui aida les habitants du Casentino durant les épidémies de peste des siècles passés – et l’abbaye vallombrosaine de San Fedele, qui accueille le buste-reliquaire de Beato Torello, saint patron de Poppi.

bottom of page